CHAUFFAGE GRANULÉS

Chaudière à granulés de bois, pourquoi la choisir ?

La chaudière à granulés est le plus performant des chauffages bois. Son rendement est compris entre 80 et 90 %. Autrement dit, elle est aussi efficace qu’une chaudière au fioul. Face au fioul, la chaudière à granulés présente bien des avantages : combustible moins onéreux, fonctionnement plus écologique, facilité d’entretien, pas d’odeur désagréable… Le système sophistiqué et automatisé utilisé par la chaudière à granulés offre non seulement un bon rendement, mais aussi une autonomie très importante pouvant atteindre plusieurs mois.

Principe de fonctionnement du chauffage au granulés

Sans modifier votre réseau hydraulique vous remplacez votre vieille chaudière fioul ou gaz ou vous équipez votre maison neuve en toute simplicité. Que vous ayez des planchers chauffants ou des radiateurs, en haute ou basse température, son rendement sera maximisé. Pour une intégration encore plus poussée, elle peut être raccordée à un conduit de fumée en ventouse concentrique pour une sortie murale directe !

FAQ sur les granulés de bois

En bref, pour préserver le climat, pour faire des économies, tout en profitant du confort d’un chauffage entièrement automatisé. Lorsqu’on brule du granulé de bois, il libère la même quantité de CO2 que l’arbre a absorbé durant sa croissance. Le bilan est donc neutre. En France, d’où vient 90 % du granulé consommé dans le pays, la forêt s’étend de plus en plus, et même dans les scénarios les plus optimistes en faveur du développement du chauffage au bois, elle va continuer à s’étendre. Le prix du granulé de bois est particulièrement attractif, et stable. Sur les 10 dernières années, il a augmenté à un rythme légèrement supérieur à l’inflation. Pourquoi une telle stabilité ? Parce que c’est une énergie produite localement, sans lien avec le prix du pétrole ou avec les conflits internationaux au moyen orient en Russie ou aux Etats unis. Contrairement aux autres énergies, le granulé de bois est issu d’une matière première locale et très largement disponible pour longtemps. L’approvisionnement en granulés de bois est donc plus sûr et plus stable sur le long terme. Une chaudière aux granulés offre un confort équivalent ou supérieur à un chauffage au fioul ou au gaz : entièrement automatisé jusqu’à une année entière, sans mauvaises odeurs, et adapté aux maisons individuelles et aux bâtiments plus grands.
Le granulé de bois est fabriqué avec du bois non traité, majoritairement issu des résidus de sciage des scieries françaises. Quand un arbre est utilisé pour faire des planches, seul 60 % de l’arbre peut servir et les 40 % restant ne sont pas utilisable, et devient un “déchet” qui peut être utilisé pour faire du granulé. Le granulé de bois a un diamètre de 6 mm et une longueur de 10 à 25 mm. Il est fabriqué avec de la sciure qui est séchée et compressée, sans liant chimique. Un peu d’amidon est parfois ajouté pour servir de liant. 1 m3 de granulé de bois pèse 650 kg. En comparaison : 1 tonne de granulé de bois >> environ 500 litres de fioul. 1 m3 de granulé de bois >> environ 320 litres de fioul
Clairement, non ! En France et en Europe, la forêt gagne du terrain. La dernière loi de programmation de l’énergie, planifie une forte augmentation du nombre de foyers se chauffant au bois, sans que cela augmente la quantité de bois brûlé ! En effet les appareils de chauffage au bois sont de plus en plus efficace et utilise jusqu’à 2 fois moins de bois pour produire la même quantité de chaleur. Une chaudière à granulé ÖkoFEN a un rendement de 93 %* à 107 %*, contre 10 % pour une cheminée ouverte. La forêt va donc continuer à se développer, même avec un très fort développement du chauffage au bois. *Valeurs issues de tests d’homologation exprimées sur le pouvoir calorifique inférieur (PCI). Les tests sont réalisés dans des conditions idéales à puissance nominale stabilisée. Dans la pratique et en moyenne saisonnière, les rendements peuvent varier significativement selon les conditions d’installation, les spécificités du combustible, les tolérances de fabrication, les modes d’utilisation et les réglages. Les valeurs ne se réfèrent pas aux chaudières prises individuellement mais peuvent être utilisées pour comparer différents types de chaudières entre-elles.
Depuis plus de 10 ans, le chauffage au granulé de bois s’est fortement développé, chaudière à granulé ou poêle. Depuis plus de 10 ans, des unités de granulation se développent pour accompagner le marché. Il en existe plus de 50 aujourd’hui, réparties dans tout le pays et principalement adossées aux grosses scieries, ce qui permet à la filière bois française de se développer. La matière première est abondante pour longtemps et il y a un vrai savoir-faire français et européen en matière de production de granulé. En revanche, l’approvisionnement en pétrole, en gaz, et en uranium est tout sauf durable. Les gisements s’épuisent, sont soumis aux aléas géopolitiques, et surtout il est indispensable de laisser le pétrole et le gaz sous terre pour préserver notre avenir.
Les producteurs de granulé investissent continuellement pour répondre à la demande, et le potentiel de production en France et en Europe est grand. La France est globalement indépendante en granulé, elle produit globalement ce qu’elle consomme, et cette tendance est durable. Le granulé de bois est ainsi particulièrement favorable à l’économie du pays. Le granulé de bois est une énergie locale : le granulé est utilisé dans la région où il est produit, sur un schéma de circuit court.
2 solutions : dans un silo textile ou dans une réserve sur-mesure dite “pièce de réserve”. Le silo textile est la grande spécialité d’ÖkoFEN qui les conçoit et les fabrique. Cette solution permet d’avoir un stockage ultra compacte, simple à installer, propre et sans poussière. La pièce de réserve permet d’avoir une réserve sur-mesure. A chaque fois, le granulé est acheminé jusqu’à la chaudière à granulés automatiquement, tout au long de l’année.

L’énergie nécessaire à la production de granulés ne représente qu’environ 2,7 % du pouvoir calorifique des granulés.

En comparaison, la consommation d’énergie nécessaire pour produire le fioul domestique est d’environ 12 % et pour le gaz liquide d’environ 14,5 %.

Plusieurs certifications assurent une qualité constante du granulé de bois. Aujourd’hui la production française de granulés est certifiée à plus de 95 %. Vous avez l‘assurance d’avoir un combustible de haute qualité. Ces certifications garantissent un granulé sec, conforme au fonctionnement d’une chaudière à granulé, doté d’un pouvoir calorifique de 4600 kWh minimum par tonne. Il s’agit des certifications Din Plus, EN Plus et NF biocombustibles solides.
Le mariage entre les qualités du granulé de bois et les performances des chaudières à granulé ÖkoFEN permet une combustion particulièrement propre. Une chaudière à granulés de qualité émet jusqu’à 400 fois moins de particules fines qu’une simple cheminée ouverte ! De même les chaudières à granulé ÖkoFEN sont jusqu’à 6 fois plus propres que ce qui est exigé dans les plans de protection de l’air les plus drastiques, comme ceux de Grenoble ou Lyon. Ainsi, l’installation d’un chauffage au granulé moderne en remplacement d’un ancien chauffage au bois est une solution pour améliorer la qualité de l’air.
Non. C’est une des grandes qualités du granulé de bois, et un intérêt important de la chaudière à granulés. Le granulé de bois est de la sciure de bois séchée et compressée, et est donc jusqu’à 4 fois moins volumineux que du bois en bûche. La surface de stockage nécessaire pour chauffer une maison pendant 1 an est en moyenne de 4 m2 au sol seulement.

GRANULÉS

La chaudière à granulés Pellematic Condens.

La Pellematic Condens est alimentée automatiquement en granulés de bois par un système d’aspiration, permettant une autonomie jusqu’à 1 année entière. La réserve de granulés peut être collée à la chaudière, dans la cave, une remise à l’extérieur ou toute autre pièce adaptée de la maison.

La Pellematic Condens existe également avec une réserve de granulés ultra compacte collée à la chaudière, à remplir avec des sacs de granulés pour votre chauffage granulés dans l’Ain.

schnitt-pellematic-condens

Mythes et réalités sur les granulés de bois

Le granulé de bois est connu depuis plus de 30 ans comme un combustible naturel issu de ressources renouvelables. Néanmoins, il existe encore de nombreux mythes sur l’origine des granulés de bois.

Le chauffage au bois est la première énergie renouvelable de France, et est massivement présent dans les foyers français, comme chauffage d’appoint ou en chauffage principal. Pour autant, les bûches sont bien souvent brulées dans des appareils dotés d’un faible rendement. Une cheminée ouverte a un rendement de 15 % alors qu’un poêle à granulés a un rendement de 90 % et au-delà de 95 % pour une chaudière à granulés. Ainsi, le granulé de bois permet de consommer moins de bois pour produire plus de chaleur. Grâce à cette efficacité énergétique, le nouveau Plan de Programmation de l’Energie prévoit d’augmenter de 40 % le nombre d’appareils de chauffage au bois en France, sans avoir à augmenter la consommation de bois. De plus, le granulés de bois pour le chauffage domestique est massivement fabriqué à partir de sciure issue de l’activité des scieries, donc utilise un « déchet ».

Après séchage et broyage, la sciure utilisée pour fabriquée du granulé est compressée à travers les trous d’une « filière » dans la presse à granulé. On obtient ainsi les petits cylindres d’une longueur d’environ 3 cm, les granulés de bois. Les granulés sont fabriqués à partir de sciure de bois non traitées, et seules de petites quantités d’amidon de maïs (max. 1,8 %) sont parfois ajoutées pour faciliter le processus de pressage. Un produit naturel sans polluants nocifs.

En regardant l’évolution du prix des vieilles énergies fossiles comme le gaz et le fioul, ou encore l’électricité, on constate l’avantage du granulé de bois : non seulement il est économiquement attractif, écologique, mais il a également un prix stable.

Ceci s’explique par :

  • Approvisionnement en matières premières: le granulé de bois est produit localement. son prix n’est donc pas lié au marché mondial, ni à la situation géopolitique internationale. Un conflit entre pays n’impacte pas le prix du granulé, comme cela se produit sur le pétrole ou le gaz. Et aucune charge financière particulière ne pèse sur sa fabrication, contrairement à l’électricité qui voit son prix augmenter  année après année en raison des investissements massifs nécessaire pour parer au vieillissement des centrales nucléaires françaises en fin de vie.
  • Fluctuations saisonnières de la demande : sur une période d’un an, le prix du granulé de bois peut varier en fonction des saisons. Au printemps et en été, le prix a tendance à baisser car les distributeurs veulent  inciter les utilisateurs à faire le plein de granulés sur cette période au lieux de concentrer l’activité uniquement sur l’hiver. Retrouvez l’indice national du prix des énergies ICI.
Contact

Nous contacter.

ainnovenergies@orange.fr

Fax : 04 74 37 52 20

Tél : 04 74 37 52 20